S’adapter au confinement prolongé

Je me demandais comment apporter ma contribution à cette situation avec mes compétences en psychologie, j’en ai donc profité pour faire une vidéo sur le sujet.

Nous avons eu beaucoup de conseils sur les gestes d’hygiène fondamentaux pour limiter la contamination du coronavirus, ici je vous propose les gestes d’hygiènes psychologiques pour tenir dans la durée et s’adapter à ce nouveau contexte le temps qu’il faudra.

Nous ne choisissons pas cette situation, nous pouvons cependant choisir notre manière d’y réagir. La vidéo présente les 2 grands leviers que nous avons à notre disposition pour passer d’une posture de subir la situation à une posture active dans laquelle nous réorientons notre attention et notre énergie sur ce que nous pouvons contrôler et ce qui dépend de nous.

Les 2 leviers psychologiques

  • Un levier comportemental : qu’est ce que nous décidons de faire de cette situation.
  • Un levier mental : comment nous percevons la situation, comment nous lui donnons du sens en fonction de nos croyances et de nos besoins.

La priorité est de continuer à prendre soin de nos besoins psychologiques fondamentaux. Le contexte a changé, nous ne pouvons donc plus utiliser les mêmes moyens qu’avant pour les satisfaire (activités en extérieur, voir des amis…), nous pouvons donc choisir avec créativité d’explorer de nouvelles manières de les satisfaire.

Le système émotionnel est notre allié pour repérer nos besoins psychologiques, c’est lui qui nous aide à nous adapter en cas de changement de contexte. Il nous alerte avec des émotions désagréables dès qu’un besoin est frustré, et avec des émotions agréables dès qu’un besoin est satisfait :

  • La tristesse et la solitude, nous renseigne sur un besoin affectif frustré et le besoin de se sentir en lien avec autrui
  • L’ennui nous indique un besoin de stimulation et de plaisir
  • La peur nous indique que notre cerveau a perçu une menace et que nous avons besoin de sécurité
  • La colère nous indique un besoin de justice ou le besoin d’atteindre un objectif menacé par une personne ou par une situation

Ecouter nos émotions, mais sans ruminer tout le temps est donc l’option la plus efficace pour repérer nos besoins et trouver un moyen adapté au contexte actuel pour les satisfaire. Cela demande cependant de lâcher les stratégies que nous avions dans le contexte précédent.

Ce qu'il y a de fabuleux avec la connaissance, l'amour et le bonheur, c'est qu'ils sont décuplés lorsqu'on les partage.

3 commentaires sur “S’adapter au confinement prolongé

  1. Bonjour Joran,

    J’ai bien apprécié votre présentation sur comment bien choisir les stratégies pour mieux vivre ce confinement et répondre aux besoins essentiels pour en ressortir grandi.

    Prenez bien soin de vous et des vôtres.
    Merci et bonne continuation !

    1. Merci pour votre retour encourageant et plaisant à lire !
      En vous souhaitant une bonne adaptation et croissance personnelle face à ce contexte particulier,

  2. J’ai oublié de vous mentionner que j’écris du Québec ici il est 21 h et en France environ 3 h du matin…donc il y a un petit décalage…vous pourrez lire mon message dans votre matinée ! Encore merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *